La gendarmerie nationale a lancé le 23 décembre une mise en garde contre une nouvelle escroquerie visant les internautes après plusieurs dépôts de plainte, dans différentes régions de France.

Posted: 31 Decembrie 2011 in din massmedia internationala

La pratique se nomme ransonware ou « logiciel de rançon » : un message portant le logo de la gendarmerie apparaît dans le navigateur Internet de la victime, le menaçant de poursuites judiciaires pour différents délits commis sur le web et l’invitant à payer une amende de 200 € par voie électronique. L’ordinateur est alors bloqué.

« Il ne faut évidemment pas payer la somme d’argent réclamée, explique la gendarmerie sur son site Internet. Si vous avez payé une telle rançon, vous pouvez déposer plainte auprès de la brigade de gendarmerie ou du commissariat de police de votre choix. » Un redémarrage de l’ordinateur sur un CD-Rom de décontamination permet de faire disparaître le message.

Pour éviter tout logiciel maveillant de ce type, la mise à jour régulière des systèmes d’exploitation (Windows, Ubuntu…) ainsi que des logiciels anti-virus est vivement recommandée.

 

 


Anunțuri

Lasă un răspuns

Completează mai jos detaliile tale sau dă clic pe un icon pentru a te autentifica:

Logo WordPress.com

Comentezi folosind contul tău WordPress.com. Dezautentificare / Schimbă )

Poză Twitter

Comentezi folosind contul tău Twitter. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Facebook

Comentezi folosind contul tău Facebook. Dezautentificare / Schimbă )

Fotografie Google+

Comentezi folosind contul tău Google+. Dezautentificare / Schimbă )

Conectare la %s